Fake Live, l’asso qui monte le volume de la scène havraise

Fake Live Le Havre McDaid's

Si Fake Live se traduit littéralement par « faux direct », le nom de cette nouvelle asso s’interprète plutôt comme l’idéal de trois Havrais passionnés de musiques qui s’imaginaient quels groupes parmi petits et grands pourraient venir jouer au Mc Daid’s.


On ne le répètera jamais assez, et on s’en plaindra toujours : Le Havre n’est pas réputé pour sa vie nocturne exaltée. Même si la ville change peu à peu de visage, son caractère brut de ville-dortoir a pris solidement racine chez ses habitants jusqu’à en faire sa réputation. Et pourtant, paradoxalement même, sa culture musicale est assurément riche, variée – elle puise dans son héritage rock, mais pas que – et s’avère finalement aussi unique que clandestine. Les oiseaux nocturnes n’ont guère d’autre choix que de se réfugier dans des trous de souris obscurs et insonorisés pour faire vrombir les amplis et se laisser enivrer par l’ivresse de la musique. Oui, étrange réalité pour les Havrais que d’avoir été parmi les premiers en France à découvrir la culture rock des îles britanniques et aujourd’hui se faire insulter des balcons dans la rue pour avoir ri un peu fort à la nuit tombée. Les groupes locaux, eux, sont livrés à eux-mêmes et doivent jongler avec les quelques structures locales pour se produire devant leur public. Toujours est-il que Le Havre, par son incertitude à être ou ne pas être une ville sachant faire la fête passé l’aurore, peine à attirer des groupes d’autres horizons. C’est là que Fake Live intervient.

Le McDaid’s comme point de départ

La salle de concert du Mc Daid’s fait partie de ces rares lieux en ville où l’on peut encore à peu près faire péter les watts sans affoler les pacemakers, et s’est imposée depuis le temps comme un passage obligé pour les groupes locaux, comme AKASAVA. Cette réputation, ce sont les groupes et les assos elles mêmes qui l’ont faite par le bouche à oreille. Le Mac est également un des lieux de passage habituels du festival We Love Le Havre et de Walking Seine, mais s’il est aujourd’hui incontournable pour la Pointe de Caux, le Mc Daid’s pourrait aisément être visible jusqu’à la capitale. C’est ce qu’à compris l’équipe de Fake Live qui par expérience y voit le lieu idéal pour attirer les curieux et rendre plus visible nos groupes locaux.

Fake Live se présente

Marius, Clément et Clémentine sont trois Havrais qui connaissent bien la ville et la subliment chacun dans leur domaine. Si Marius est serveur au McDaid’s et a officié dans l’organisation des festivals Ouest Park et Beauregard, Clémentine, elle, est un visage bien connu du festival We Love Le Havre. Clément lui a bossé à la Sonothèque Normandie mais aussi comme vidéaste chez Barman RecordsLe Goût Des Autres, Un Été Au Havre, Ouest Park – et joue dans les groupes Keziah Mason et Doppelgänger. On a été à la rencontre de leur projet.

Le Havre McDaid's Fake Live

L’équipe de choc de Fake Live de gauche à droite : Marius, Clémentine et Clément

Salut Marius et Clémentine,

Quel est le but de Fake Live ?
M : « Le but est d’attirer des groupes qui ne passeraient que par Paris jusqu’au Havre comme le font Wwanafu ou Ben Salad, de permettre aux groupes locaux de faire des 1ères parties de groupes internationaux (DZ Deathrays va assurer la 1ère partie du prochain tour de Weezer et Foo Fighters, par exemple), mais aussi de diversifier les genres musicaux qu’on a l’habitude de voir au Havre, pour compléter l’offre actuelle. »
Vous êtes trois habitués du Mac et de la scène havraise. Quel constats vous ont donné l’idée de créer l’asso ?
 
M : « Le Havre a peu de visibilité sur la scène (inter)nationale et la scène du Mac est trop connotée hardcore metal. On profite de l’engouement autour des 500 ans du Havre et de sa population qui a l’air plus active pour la faire bouger et vivre un peu plus, mais aussi pour proposer une alternative au Tetris. »
 
C : « Même si le Mc Daid’s nous met le pied à l’étrier en nous aidant beaucoup (salle et moyens humains/techniques à dispo, relais en communication non négligeable…), on reste indépendant et l’asso n’a pas vocation à promouvoir le Mac. On est deux structures amies mais, on pourra, si un jour l’asso s’est assez développée et trouve son équilibre, programmer des dates dans d’autres lieux. Tout comme le Mac accueille des programmations mises en place par d’autres associations que Fake Live. Bref c’est une amitié, pas un mariage.« 
 
Il existe déjà des structures permettant à la scène locale de se produire, comme le Tube à Essais du Sonic. Pourquoi avoir choisi la salle du McDaid’s comme point de départ ?
 
M : « C’est une salle qui a 20 ans et un riche passé qui nous permet aujourd’hui d’attirer quelques groupes il ne faut pas l’oublier. La bonne réputation du Mc Daid’s a été donnée par des groupes connus comme Red Fang et les tourneurs. Il est possible d’essayer d’arriver au niveau du Galion à Lorient qui est plus reconnu car plus visible, par exemple. Après nous ne sommes pas l’asso du Mac. Aujourd’hui nous profitons que le lieu soit dispo et en centre ville pour lancer Fake Live. Rien ne nous empêche plus tard de faire des concerts à droite à gauche, on procède par étapes ! »
 
C :  « Le Mc Daid’s souhaitait rayonner davantage comme une salle de spectacle, nous on cherchait un lieu pour se faire plaisir côté prog : c’est ce besoin mutuel, et une confiance déjà présente avant puisqu’on se connaissait tous, qui nous a donné l’idée de combler les « manques » de l’un avec les compétences de l’autre, et vice-versa, pour commencer nos projets respectifs. En y repensant, c’était déjà un peu avec ce constat là qu’un certain festival itinérant s’est créé et développé ! »
 
Fake Live Fake Start McDaid's Le Havre

Erratum : OS Noctambulos à la place de Alabama 13

Avec Clément, vous avez tous les trois un parcours respectif lié à l’univers musical. Comment les associer peut vous permettre de faire venir des groupes plus connus au Havre ?

 
M : « L’expérience de coordinatrice et le réseau de Clémentine, Beauregard, Freaky Loud Things (asso sur Paris, ndlr) Koliapov Production pour Marius, le parcours de Clément chez Barman Records, Un Été Au Havre, Ouest Park… On a tous des expériences différentes mais qui sont utiles et importantes aujourd’hui au sein de l’asso. Et puis on a tous pour passion la musique et l’envie de participer à la vie culturelle havraise ! »
 
C : « Sans trop se concerter, finalement au bout de quelques mois de préparation on se rend compte qu’on a des compétences assez complémentaires. Ça c’est chouette ! Marius bosse sur la programmation des têtes d’affiche, Clément sur la communication visuelle et la prog des premières parties, moi sur le reste de la com (social média, presse). On se partage la logistique comme on peut/veut, on remplit chacun nos rôles respectifs de Président, Trésorier et Secrétaire, et pour l’instant tout ça fonctionne pas mal. Mine de rien c’est beaucoup de boulot à seulement trois ! Verdict la semaine prochaine pour voir si on s’est bien dépatouillé, si le public nous fait confiance, si les artistes sont ravis de notre accueil. La cerise sur le gâteau ? Se rendre compte qu’on a les mêmes goûts musicaux mais qu’on peut aussi se faire découvrir des artistes. C’est un peu du hasard mais c’est un super chouette hasard qui donne la couleur musicale de Fake Live ! »
 
Justement, parlez-nous de la Fake Start, la première programmation de l’asso ?
 
M : « Fake Start, c’est un enchaînement de trois dates, de trois genres différents (psyché, surf/rockab’ et garage) pour nous lancer dans le bain et commencer l’aventure. C’est également un moyen de montrer le chemin que nous souhaitons prendre, c’est à dire des groupes internationaux (Elephant Stone à tourné avec Beck et The Brian Jonestown Massacre ; Guantanamo Baywatch fait partie du même label que L.A Witch (qui est venu également au Mac en affichant complet) et a joué sur la prestigieuse KEXP. CFM c’est entre autre le chanteur de Fuzz, le batteur de Ty Segall et ils étaient dernièrement à La Route du Rock ou Rock en Seine) et Empty Space et Keziah Mason sont des groupes locaux. Bref c’est le moment pour nous de faire découvrir l’asso, faire que la rentrée soit moins morose et de passer un moment de fun ! »
Merci les gars !

La billetterie de la Fake Start

Page Facebook de Fake Live

Page Facebook du McDaid’s

Twitter Fake Live : @fakeliveprod

Twitter du McDaid’s : @Mc_Daids

Fake Live Empty Space Elephant Stone Mc Daid's Le HavreFake Live Guantanom Baywatch OS Noctambulos McDaid's Le HavreFake Live CFM Keziah Mason McDaid's Le Havre

Et vous, vous en pensez quoi ?