LH Forum, positif ?

Voilà quelques jours que s’est clos le défilé d’orateurs que représente le désormais traditionnel « Positive Economy Forum » made in LH. Un nom qui claque et un casting qui permet d’entendre parler anglais au Havre (autrement que par des touristes nous arrêtant un brin décontenancés pour demander : « I’m sorry but, where the f*** is the center here ?! »). Au delà de l’effet com’, que penser de ce forum qui dure depuis désormais 5 ans ? Retour express sur le bébé dont Jacques Attali a réussi à accoucher au Havre, à grands renforts de subventions publiques.


lh_vdh_1290x640

Tout d’abord, il faut reconnaître que ça fait du bien de voir associés dans un même titre « Le Havre » et « Positive ». Du coup forcément on est allés voir ce qui se tramait là bas. Et pour y avoir déjà mis les pieds l’an passé, on avait quelques a priori. Les conférences auxquelles nous avions alors assisté n’étaient autres que des successions de VRPs du CAC40 qui voulaient nous faire avaler la douloureuse couleuvre que leur entreprise agissait pour l’environnement et le mieux vivre ensemble. Génial Greenwashing à coup de marqueurs verts sur fond de powerpoint édulcoré et fleur bleue. Presque convaincant. Et c’est bien là le problème quand on ne sait pas que ces entreprises rachètent, par exemple, des filiales propriétaires de centrales à charbon ultrapolluantes en Inde. Le tout bien sûr sans fournir ne serait-ce qu’un masque de protection à leurs employés sous le prétexte que le droit du pays en question de les y oblige pas. Capitalisme 1 – 0 Environnement/Ouvriers. Pour le positif, on repassera.

Cependant le thème de cette année qui portait sur l’implication de la société civile dans la vie collective a permis de donner davantage la parole à des représentants d’associations. Des débats un peu plus ouverts et constructifs, des invités de la société civile justement qui en veulent ont fait leur apparition. Est-ce le thème de cette année ou la nature des invités mais on aurait presque pu sentir une proximité entre certains orateurs et le public. Pour une fois tous ne mettaient pas une distance socio-verbale de principe en prenant leur auditoire de haut avec des termes pompeux et génériques dignes des plus grands discours (langue de bois) politiques.

Alors si d’aventure, LH Forum devait se poursuivre dans les années à venir, espérons qu’il évolue vers de vrais débats, constructifs et intelligents qui permettent à tous, conférenciers spécialistes, associations, citoyens lambda ou étudiant de se rencontrer pour échanger d’égal à égal, sans la barrière organisationnelle qui persiste encore.

Enfin, s’il est logique de mettre à disposition les locaux de la ville pour faciliter ce genre d’événements qui profite à l’économie et à l’image locale, il nous parait en revanche anormal de devoir abreuver l’instance organisatrice du forum de deniers publics (entre 170000€ selon la police et 1,3 millions d’€ selon les syndicats) qui, surtout au bout de 5 ans, devrait pouvoir trouver son équilibre financier comme une grande.

14393143_10154629052224883_309657110_o

 

Vos réactions sur “LH Forum, positif ?

  1. Merci pour cet article nuancé jai moi meme participé l’an dernier mais je ne suis pas là cette année. En effet je ne trouve pas ce LH Forum intéressant mais parfois trop institutionel ou truc d’économistes pour faire du greenwashing… il faudrait que cela se rapproche encore des Ted X plus citoyen. Et pour le coté financement les petits fours pleivent pour le moindre apprenti journaliste au dela des intervenants ce serait à limiter…;) sans déc c’est surement trop open bar et ca rapporte pas grand chose pour l’instant !

Et vous, vous en pensez quoi ?