Williamsburg Food & Coffee : LH prend des airs de Brooklyn

OLYMPUS DIGITAL CAMERALe Havre a accueilli un ami de longue date ces derniers jours. Cet ami, c’est l’hiver qui débarque fraîchement du ferry à l’approche de Noël pour finalement poser ses valises chez nous. Le mercure s’est retranché au fond des thermomètres et les écharpes sont ressorties des tiroirs. Fini les mojitos en terrasse. Les cafés deviennent nos résidences secondaires pour la prochaine saison. Parmi eux, une enseigne discrète mais au charme bien réel avec un certain don pour nous faire rêver. Un véritable coup de coeur pour remédier contre le froid et la grisaille : le Williamsburg Food & Coffee.


OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il nous manquait cet endroit en ville. Un lieu convivial où se poser pour boire un café et se restaurer rapidement. Un refuge hors du temps et de la météo pour prendre un petit déjeuner, un goûter ou même se restaurer un midi entre une visite à la Galerne et la reprise du boulot. Ce lieu, c’est ce café jeune d’un an seulement et qui semble avoir été conçu pour combler ce manque. Car le Williamsburg Food & Coffee échappe aux codes établis par les grandes enseignes de café industriel qui poussent comme des champignons. Sous ce néon rose illuminant un quartier de Brooklyn se cache une caverne d’Ali Baba artisanale au service des havrais, destinée tout particulièrement à ceux qui ont une faiblesse pour les pâtisseries faites avec le coeur.

Pousser la porte du Williamsburg, c’est traverser l’Atlantique et atterrir instantanément en plein New York. Escaliers en fer forgé et murs de briques nous plongent dans l’univers industriel de la Grande Pomme dont la culture nous fait tant fantasmer. Ce même univers qui a fait rêver ces générations, dont nous faisons partie il faut bien l’admettre, intoxiquées aux sitcoms américaines, aux milkshakes et aux cafés géants dont le parfum chimique nous enivre pourtant. On a le sentiment d’être projeté dans la bande de Friends qui débarque au Central Perk pour échapper à l’effervescence des rues bondées, et ce n’est pas pour nous déplaire.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une fois séduits par cet endroit dont on fantasmait à peine l’existence en ville, nous sommes accueillis chaleureusement avec un sourire enjoué par la Team Williamsburg. On commande alors une boisson chaude pour échapper à ce vent mordant, mais encore faut-il avoir fait son choix : cappuccino, americano, latte et viennois vous feront retrouver la chaleur de vos doigts meurtris par le froid. Quelques secondes plus tard, nous voilà installés avec un gobelet de latte d’une taille défiant l’imagination dans un décor digne d’un loft new-yorkais. Le rêve de jeunesse commence à se réaliser.

Et puisqu’on est là, autant faire l’impasse sur le régime et céder aux chant des sirènes d’une de ces douceurs colorées qui vous narguent derrière la vitrine. Que vous ayez le bec sucré ou salé, le festival de couleurs qui s’offre à vos yeux vous ôtera toute envie d’être raisonnable. Autant dire qu’il est difficile de choisir parmi ces saveurs variées : focaccia, pain bagnat, salades, sloppy joe, oeufs au bacon, velouté, vallée d’auge, bagels et hot dogs vous feront saliver. Du gras, du moins gras, du diététique : chacun y trouvera son compte selon sa faim et ses envies. La diversité du choix prouve que la restauration rapide peut proposer de nouvelles saveurs sans toutefois être obligé de mettre les pieds dans un fast-food industriel. Alors dans ces conditions, pourquoi se refuser un dessert ? Cupcakes, brownies, cookies, OLYMPUS DIGITAL CAMERAmuffins, carrot cake, salade de fruits  – pour les plus sages d’entre vous – et un cheesecake à tomber par terre achèveront votre collation dans un délice sucré.

Au Havre, on a pas de Starbucks Coffee, la chaîne de cafés ultra populaire ayant mis à genoux l’humanité toute entière. Non, on a le Williamsburg Food & Coffee, et c’est bien plus chouette. Mais cette bulle intemporelle qui nous a fait voyager l’espace d’un midi nous rappelle qu’il est déjà temps de nous replonger dans notre quotidien. En ressortant dans l’hiver naissant, on aurait presque envie de se jeter au milieu de la rue et de siffler un de ces mythiques taxis jaunes, si seulement Auguste avait imaginé ses tours un peu plus grandes.


Williamsburg Food & Coffee – 139 rue Victor Hugo

Page Facebook du Williamsburg Food & Coffee

2 réactions sur “Williamsburg Food & Coffee : LH prend des airs de Brooklyn

  1. L’avantage par rapport aux Starbucks, c’est le « fait maison ».
    S’il y avait le « moccha blanc » au Williamsburg, ce serait génial !

  2. J’y vais souvent avec mon fils. Nous avons été surpris la 1ère fois en nous apercevant que notre conversation était passée du français à l’anglais sans nous en rendre compte. Probablement, à cause de l’ambiance et de la radio en anglais. Si ça c’est pas un signe !
    Je dis juste : à quand un brunch dominical ? Il y a un créneau à prendre et j’en suis sûre une clientèle

Et vous, vous en pensez quoi ?