« La capacité de s’aimer »

Comme vous tous, les Havraisemblables sont meurtris par les événements dramatiques d’hier soir. L’heure est au silence, au recueillement et à la réflexion. Aussi, pour ne pas laisser la colère et la douleur troubler nos mots, nous avons décidé de ne pas publier la semaine prochaine.

bougie1

Mais quand nous nous relèverons, l’espoir et les rires seront à nouveau là, plus présents et plus forts encore. Car comme l’écrivait Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse, ce qui nous différencie du fanatisme, c’est notre capacité à nous aimer.

Alors refaisons le trajet. 

De l’enfant à l’adulte,

De l’individu à la société,

De l’avoir à l’être,

De la souffrance à la libération,

De l’abus à sa conjuration,

Des fausses autorités à la responsabilité,

De la haine à la capacité de s’aimer

 

Et nous, on vous aime.

Boujoux

Et vous, vous en pensez quoi ?