Des havrais au départ de la Transat 2015

Grains de café Transat

Le Havre. Porte d’entrée européenne du café depuis des siècles. Les milliers de sacs de toile remplis d’épices qui transitaient il y a encore quelques dizaines d’années par les docks, arrivent aujourd’hui par conteneurs entiers. Reliant Le Havre à l’Amérique Latine, la Transat Jacques Vabre suit donc la route des grands voiliers d’antan qui parcouraient les océans pour ravitailler la bourgeoisie et amener un peu d’exotisme dans nos contrées. 


En ce dimanche matin, un des membres de l’équipe est parti barouder aux docks Vauban, car le bruit court que la Transat Jacques Vabre est de retour pour sa 12ème édition. Muni de son badge VIP acquis après quelques magouilles, notre reporter a bravé le froid pour vous offrir des clichés inédits pris sur les pontons et vous donner envie de vous y balader. Ça a piqué un peu (merci le Ouest Park) mais ça en valait la peine !

Que l’on soit amateur de nautisme ou non, c’est en tout cas un joli coup de pub pour l’entreprise Jacques Vabre©, les sponsors et pour les villes organisatrices qui, le temps d’une semaine, se mettent en lumière. Et Le Havre en profite à plein régime ! 350 000 visiteurs sont encore attendus cette année sur le village de la Transat autour des docks, l’ensemble relayé par des médias locaux, régionaux et nationaux.  L’occasion également de passer quelques chouettes soirées sous les chapiteaux dressés pour l’occasion.

20151018_113420

Il est vrai que le village a peu à peu changé depuis quelques années, que les sacs de café et la machine à torréfier qui faisaient autrefois son charme ont disparu remplacés par des stands de sponsors et des points de vente. Certains pointent également du doigt le coup astronomique de la Transat pour la Ville du Havre ou encore la récupération d’image par l’entreprise Jacques Vabre© accusée de “green-washing”. Mais finalement l’essentiel, n’est-il pas de partager des moments privilégiés autour d’un vin chaud, d’une bière ou, soyons fou, d’un café ? Un peu d’évasion en cet hiver débutant qui rappelle plus que jamais l’identité maritime du Havre !     

Cerise sur le gâteau cette année, les havrais sont dans la course. Formés au Havre, Charlie Malin et Stan Maslard navigueront sur 2 Imoca différents histoire de pimenter les choses. Charlie Malin sera sur Queguiner Leucémie Espoirs avec Yann Eliès et Stan Maslard avec Arnaud Boissières, sur Le bateau des Métiers by Aerocampus. LH représente les gars !

Alors tous à vos écharpes, vous avez jusqu’à ce weekend pour sortir vos tenues de voileux et vous fondre dans la masse. Rendez-vous le dimanche 25 octobre pour souhaiter bonne chance à nos skippers havrais !


          Tendresse et chocolats

Le programme de régate d’exhibition

20151018_11320420151018_115725

Et vous, vous en pensez quoi ?